← CHRISTINAPOTVIN.COM

Que sont les mochis vietnamiens (chè trôi nước)?

Les mochis vietnamiens (écrit chè trôi nước en vietnamien) sont un dessert rustique , mettant en vedette une pâte ayant une texture très similaire à celle des mochis japonais. Combinés à une farce d’haricots mungo sucré et à un déicieux sirop au gingembre, vous trouverez dans ce dessert une expérience unique et délicatement savoureuse!

Il faut de la farine de riz gluant pour faire les mochis vietnamiens

Plusieurs de nos fans nous demandent souvent s’ils peuvent substituer la farine de riz gluant par une autre sorte de farine. Malheureusement, il vous FAUT la farine de riz gluant. C’est réellement juste elle qui vous donnera la texture qu’il faut pour obtenir les mochi vietnamiens!

Vous retrouverez la farine de riz gluant dans les épiceries asiatiques. Il est aussi possible d’acheter des boîtes de farine « Mochiko » qui sont spécialement faite pour faire des mochis et cette farine est aussi faite de farine de riz gluant.

Farine de riz gluant
Exemple de farine de riz gluant et boîte de Mochiko

Des oignons verts dans les mochis vietnamiens?

La cuisine occidentale mélange rarement des légumes dans les desserts. En Asie, cela arrive plus fréquemment. On peut donc être un peu surpris de voir qu’il y a des oignons verts dans la recette. Ces oignons verts sont ajoutés à la farce et croyez-nous, ça fonctionne! Une fois cuits, ils vont donner leur léger goût à l pâte sucrée d’haricots mungo et une symbiose d’opèrera! Il faut y goûter pour le comprendre!

Adoucir le goût du gingembre

Certaines personnes ont un peu peur d’utiliser le gingembre, car son goût peut être assez fort. Pour le sirop dans la recette, il vous suffira de faire mijoter le sirop un peu plus longtemps pour réduire le goût piquant du gingembre. Après un certain temps, il ne vous restera que son arôme, sans le côté piquant!

La fameuse pâte d’haricots mungo

Un autre élément contrastant de la cuisine asiatique est l’utilisation abondante de la pâte d’haricots dans la confection des desserts! C’est un aspect qui est commun dans plusieurs pays d’Asie! Que ce soit la pâte d’haricots mungo ou encore d’haricot adzuki (anko), plusieurs desserts en feront appel!

Pour vous donner une idée, voici certains de nos desserts qui contiennent une forme ou un autre de pâte d’haricots! Le premier est le gâteau des mariés! Il y aura bien entendu le banh da lon. Dans les desserts japonais, il faut mentionner les dorayakis! Populaire dans les restaurants vietnamiens, il y a l’incontournable dessert 3 couleurs! Un favori des enfants sera la fameuse perle de coco! Tout ceci n’est qu’un petit échantillon! Ça vaut vraiment la peine d’essayer et de voir le potentiel dans l’utilisation des haricots dans les desserts!

Mochi vietnamiens

Mochis vietnamiens avec sirop de gingembre (Chè trôi nước)

Christina Potvin
Les mochis vietnamiens baignant dans un délicieux sirop de gingembre sont un classique rustique qu'il faut absolument découvrir! Vous serez agréablement surpris!
Pas de note encore
Partager sur Facebook
Temps de préparation 1 h
Temps de cuisson 13 min
Temps total 1 h 15 min
Type de plat collation, Dessert, Snack, Street food
Cuisine vietnamienne
Portions 12 boules

Équipement de cuisine

Batterie de cuisine T-Fal
Bols Pyrex
Balance de cuisine

Hop dans le wok fait partie du programme d’affiliation Amazon et pourrait avoir une commission sur les ventes générées par les liens ci-dessus

Ingrédients
 
 

Garniture d'haricots
Pâte
Sirop au gingembre
  • 1 L eau
  • 300 g sucre de canne (ou 1⅓ tasse compacte de cassonade dorée)
  • 35 g gingembre coupé en juliennes
Crème de coco
Autre
  • Graines de sésame

Préparation
 

  • Dans une petite casserole, préparer la crème de coco en mélangeant le lait de coco, le sucre et le sel. Amener à ébullition pour faire dissoudre le sucre. Dans un petit bol séparé, mélanger la fécule de maïs et l'eau, puis ajouter au lait de coco. Remuer jusqu'à épaississement, puis retirer du feu. Garder de côté.
  • Rincer les haricots mungo 2-3 fois pour enlever le surplus d'amidon. Mettre dans une petite casserole avec de l'eau et bouillir à feu moyen jusqu'à ce que les haricots soit tendres. Écumer au besoin.
  • Égoutter les haricots puis les mettre dans un robot culinaire avec le sucre, l'huile et le sel. Broyer pour en faire une purée lisse.
  • Transférer la purée dans un bol et ajouter les oignons verts, remuer. Laisser reposer au moins 15 minutes afin que le mélange se raffermisse un peu. Si c'est trop liquide, faire revenir dans une poêle à feu moyen pour réduire légèrement.
  • Préparer la pâte de riz en mélangeant 230ml d'eau tiède (autour de 60°C/ 140°F) à 250g de farine de riz gluant. Si la pâte semble sèche, ajouter 5ml d'eau. Si au contraire elle est trop mouillée, ajouter un peu de farine de riz gluant. Pétrir 3 minutes afin d'avoir une pâte homogène. Emballer la pâte dans une pellicule de plastique et la laisser reposer sur le comptoir le temps de préparer le reste.
  • Préparer le sirop en mettant l'eau et le sucre de canne dans un casserole à feu moyen-élevé. Dissoudre le sucre complètement, puis ajouter le gingembre. Baisser le feu pour mijoter doucement pendant 15 minutes. Mijoter un peu plus longtemps pour un goût de gingembre plus prononcé. Fermer ensuite le feu et garder le couvercle sur la casserole.
  • Mettre un peu d'huile dans les mains et former 12 boules de garniture d'environ 25g.
  • Prendre un morceau de pâte de 30g puis l'aplatir légèrement dans la main pour former un disque. Envelopper une boule de garniture avec le disque de pâte, puis rouler la boule entre les mains afin de bien refermer toutes les fentes.
  • Faire 12 minis boules sans garniture avec la pâte restante.
  • Amener une grande casserole d'eau à ébullition moyenne. Déposer les boules dans l'eau en remuant pour éviter qu'elles collent au fond. Lorsqu'elles flottent, continuer la cuisson pour 2-3 minutes, puis les retirer en les tranférant dans le sirop de gingembre. Faire la même chose pour les boules sans garniture.
  • Servir les boules dans un bol en y ajoutant du sirop de gingembre. Ajouter la crème de coco sur le dessus, puis parsemer de graines de sésame.
  • Garder le surplus au réfrigérateur, les boules doivent rester dans le sirop, puis on garde le lait de coco séparé. Au moment de les manger, réchauffer 1 boule avec du sirop pour environ 1 minute au micro-ondes, arroser ensuite de lait de coco (celui-ci peut rester froid).

Video

Keyword chè, che troi nuoc, farine de riz, graines de sésame, haricots mongo, lait de coco, mochi, mochi vietnamien, sirop de gingembre
Vous avez essayé cette recette?Laissez-nous savoir comment c’était!