← CHRISTINAPOTVIN.COM

‘’L’anxiété de séparation’’, c’est un problème qui fait probablement parti du top 3 des problèmes les plus fréquents chez les propriétaires de chien. Je dis ‘’anxiété de séparation’’, mais dans le fond, ce n’est même pas le bon terme pour décrire ce problème de comportement. Seulement 10% des cas d’anxiété de séparation sont de VRAIS cas d’anxiété. L’autre 90% c’est un problème APPRIS. Les vrais cas d’anxiété peuvent être diagnostiqués seulement par un vétérinaire comportemental (au Québec il y a Dr Martin Godbout). Ça se gère seulement avec de la médication. Un éducateur canin ne peut malheureusement pas diagnostiquer une vraie anxiété, même s’il a une bonne idée du problème.

De l’anxiété apprise, c’est quoi au juste?

Il se peut qu’on apprenne à notre chien à pleurer lorsqu’on quitte, ou quand on le laisse seul dans sa cage, ou encore quand on fait simplement aller à la salle de bain en fermant la porte derrière lui. Tout dépendant notre réaction face à sa petite ‘’crise’’, il répétera, ou non, le comportement qui ressemble à de l’anxiété de séparation.

Par exemple, si on le met dans sa cage, on ferme la porte et on part dans une autre pièce, le chien se met à pleurer. On se sent mal un peu, ou bien on ne veut pas déranger les voisins, alors on va aller lui rouvrir la porte de sa cage. Grosse erreur! En lui donnant ce qu’il voulait (sortir), au moment d’un mauvais comportement (pleurer/japper/gratter dans la porte), ça fait qu’il vient de comprendre ce qu’il doit faire pour obtenir ce qu’il veut. Il doit pleurer et gratter dans la porte pour qu’on vienne lui ouvrir la porte!

Mais là on décide d’être ‘’wise’’, on va l’ignorer tient. Je vais vous dire une chose. Ignorer ça peut être pas pire, mais il faut que vous soyez sûr que vous allez résister jusqu’au bout! Quand on ignore un comportement qui a déjà été renforcé, il ne faut pas oublier que le chien aura un ‘’burst’’. Un burst c’est une exagération de comportement que le chien fait quand il voit que le comportement original ne donne plus ce qu’il donnait au départ. C’est souvent durant ce burst là que les gens finissent par réagir parce que ça devient insupportable. Par exemple, si le chien ne faisait que japper dans sa cage…son burst pourrait être de hurler très fort + gratter dans la porte. Si on se décourage et qu’on réagit rendu à son exagération, il répétera le comportement parce que nous l’aurons renforcé. Si par contre on réussit à passer au travers et ignorer jusqu’à la fin, son mauvais comportement risque fort de partir.

Ignorer peut-être une très bonne option quand c’est la toute première fois qu’un chien nous sort un comportement indésirable. S’il voit que ça ne lui rapporte rien, il ne devrait pas le répéter. Quand je dis que ça ne lui apporte rien, ça veut dire : on ne le regarde pas, on ne lui parle pas, on ne le touche pas…bref, ignorance totale.

Faites des ‘’faux départs’’

Certaines routines ou même certains objets de la maison peuvent déclencher un stress chez notre chien. Par exemple, le bruit du trousseau de clés pourrait annoncer le fait que nous allons partir. Le chien commence donc à stresser au son des clés. C’est là qu’il faut faire des ‘’faux départs’’. Toujours avec l’exemple des clés, il faudrait qu’on prenne le trousseau, qu’on fasse un peu de bruit avec, on le ressert à sa place, et on continue d’aller faire nos choses dans la maison. En faisant cela, les clés qui annonçaient notre départ n’annoncent plus rien en particulier. Il faut éviter d’avoir trop de routine.

Partez sans rien dire

Oui oui, partez en ne parlant pas à votre chien. Vous devez l’ignorer totalement, donc pas de regard, vous ne lui parlez pas, vous ne vous penchez pas vers lui…je suis plate un peu avec mes trucs hein ? Mais bon, quand on met trop d’émotion sur le fait qu’on sort, on crée une grosse boule d’excitation et on leur claque la porte au nez pour ensuite tomber à plus rien. Le chien ne comprend pas que vous venez de lui dire que vous revenez dans 30 minutes ou peu importe. Le cerveau du chien reste dans son état d’excitation et peut prendre plusieurs minutes à revenir calme.

Occupez votre chien

Avant de partir, assurez-vous de donner quelque chose à faire à votre chien. La meilleure option est de laisser des jouets remplis de nourriture. Les jouets de marque Kong en caoutchouc sont excellents pour les distraire au moment de franchir la porte.  Vous pourrez trouver plusieurs options intéressantes dans les animaleries près de chez vous. Le mieux c’est de varier ce que vous allez offrir au chien, on veut qu’il reste motivé.

Dites-moi en commentaire comment votre chien réagi au moment où vous partez 🙂

Vous aimeriez suivre ma formation ABC du chien en ligne ? cliquez ici