← CHRISTINAPOTVIN.COM

 Vous essayez de couper les griffes de votre chiot, mais il cri de panique ? Vous voudriez être capable de le brosser, mais il se tortille dans tous les sens ? Rassurez-vous, vous vivez ce que tous les nouveaux propriétaires de chiot vivent. La bonne nouvelle, c’est que j’ai quelques trucs pour vous aider avec tout ça !

Les 6 premiers mois avec votre nouveau compagnon sont assez critiques au point de vue du toilettage. C’est-à-dire, si vous ne faites absolument rien, votre chien pourrait devenir une vraie terreur ! Vous ne devez pas vous laisser décourager au début. Il faut juste investir un peu de temps chaque jour. Les zones à travailler seront : le bout des pattes, le visage et la queue.

Les pattes

La majorité des chiots n’aiment pas se faire serrer les pattes entre nos mains, comme s’ils étaient claustrophobes ! Ils se sentent pris au piège et tententchiot caniche de fuir. Mais pourquoi réagissent-ils comme ça? Simplement parce que le lien de confiance entre vous deux n’est pas encore parfaitement établi. Vous devrez y aller lentement. Manipulez souvent les petits pieds en faisant des massages de coussinets. Au début, choisissez toujours les moments où le chien est tranquille, et non quand il est en mode de jeu. Le chiot doit comprendre que c’est relaxant se faire jouer après les pattes.

Quand il sera habitué à la manipulation, vous arriverez à la deuxième étape : préparation à la coupe de griffes. Pour cet exercice, prenez une cuillère de métal. Commencez par laisser votre chiot la sentir. Ensuite, frottez-la contre sa patte. Vous pouvez terminer en lui tapotant légèrement sur le bout des griffes. Le but de cet exercice est d’habituer le chiot à sentir une vibration sur la griffe et à entendre un petit bruit ‘’clic’’.

Habituez le chiot à se faire brosser les pattes, même si le poil n’est pas emmêlé. Vous pouvez aussi passer un petit peigne sous ses bras, car c’est souvent à cet endroit que les nœuds se forment.

Le visage

chiot canicheLa zone du visage est très importante à travailler pour les petites races, par exemple, les shih-tzu, caniches et bichons, car vous voudrez surement couper le poil devant les yeux régulièrement. Premièrement, il faut savoir que lorsqu’on coupe le poil du visage, on doit maintenir la tête d’une certaine manière. On ne peut pas arriver avec les ciseaux sans rien tenir. La méthode la plus utilisée est de tenir la petite barbichette. On prend son poil de menton bien fermement. Bien sûr, les premières fois que vous allez essayer, votre chiot va paniquer. Il va tirer pour se sortir de votre main et va essayer de vous croquer les doigts. C’est la réaction typique quand on essaie de brûler les étapes. Commencez plutôt par habituer le chien en faisant beaucoup de renforcement positif avec les gâteries. Pour vos premiers essais, montrez la gâterie à votre chiot et faites-la lui sentir. Pendant qu’il sera occupé sur celle-ci, profitez-en pour aller lui prendre la barbichette (seulement 2 ou 3 secondes, sans tirer). Si le chien est resté concentré sur le bonbon, vous lui dites un gros BRAVO, et vous la lui donnez. Recommencez l’exercice plusieurs fois. Quand vous sentirez que votre chiot sera habitué, vous pourrez commencer à tenir la barbiche un peu plus longtemps.

Ensuite, on va reprendre la cuillère du début pour continuer l’exercice. Utilisez le manche de la cuillère pour la promener sur le museau de votre compagnon. Encore une fois, s’il est un peu craintif avec les nouveautés, intégrez des gâteries au processus et allez-y un petit pas à la fois. Si tout se déroule bien, vous devriez être capable de tenir le poil du menton en même temps qu’accoter le manche de la cuillère sur le coin des yeux.

La queue

Beaucoup de chiens n’aime pas se faire prendre ou tirer la queue. Il faut donc les habituer en bas âge à se faire manipuler à cet endroit. chiot canichePassez le peigne régulièrement, en profondeur. Si vous le faites 30 secondes chaque jour, vous ne devriez pas avoir de problèmes plus tard. N’attendez pas que les gros nœuds se forment, car il va falloir les démêler et ça peut être douloureux pour le chien.

Vous avez maintenant les trucs nécessaires pour que votre chiot vous fasse confiance durant son toilettage. 🙂

 

 

 

Voici pour vous une démonstration vidéo:

Auteur de l’article : Christina Potvin

photo en entête : Brad Montgomery-Flickr