← CHRISTINAPOTVIN.COM

Qu’est-ce qu’un bibimbap dolsot?

Le Bibimbap est un classique de la cusine coréenne pour de bonnes raisons! Le plat utilise la fameuse sauce gochujang pour plus de saveurs. De plus celui-ci est souvent accompagné de kimchi! Les légumes sont aussi sautés et assaisonnés avant d’être incorporés au bol! Le riz qui se trouve en dessous des garnitures est également grillé pour former une délicieuse petite croûte. Le bol est chauffé sur une flamme vive et la chaleur servira à cuire la viande crue pour la version appelée bibimbap dolsot! On dépose un oeuf miroir sur le tout. Assurez-vous d’avoir un bol qui puisse résister à la chaleur d’une flamme pour faire cette version!

bibimbap dolsot

Bibimbap régulier à la portée de tous

Rassurez-vous, il est tout à fait possible de faire le bibimbap si vous n’avez pas de bol résistant à la chaleur! Pour cela, il vous suffira de faire cuire la viande dans un poêlon. Une fois cuite, la viande pourra être déposée au centre de votre bol, par dessus les légumes. Ajoutez-y un oeuf au centre et un peu de kimchi sur le côté et le tour est joué!

La fameuse sauce gochujang

Le gochujang est très présent dans la cuisine coréenne! Il s’agit d’une sauce de piment fermentée au goût très spécifique. Il est possible que vous soyez tentés de la remplacer par de la Sriracha ou du Sambal Olek. Cependant, à part le côté piquant, les goûts seront très différents! Il n’y a pas réellement d’équivalent au gochujang, donc pour faire les recettes coréennes, essayez vraiment d’en trouver! Pour notre recette de bibimbap, nous avons préféré faire une sauce un peu plus complexe. Ceci dit, notre sauce inclut aussi du gochujang, mais sachez que beaucoup de personnes font leurs bibimbaps juste avec du gochujang, sans le modifier comme nous l’avons fait!

Gochujang exemple

Flexibilité de la recette

Un bibimbap est avant tout une recette flexible qui permet de vider le frigo des restants de légumes et de viandes dont on dispose! Notre recette montre différentes options, mais sachez que vous pouvez y mettre les légumes de votre choix, ainsi que les protéines qui vous plaisent! Vous n’aurez qu’à appliquer les assaisonnements et cuissons des différents ingrédients à votre version tout simplement! Le bibimbap a des origines modestes qui permettaient de ne pas gaspiller la nourriture. Grâce à ces magnifiques combinaisons de saveurs et de textures, ce plat a gagné de la popularité au fil des années et est devenu ce que l’on connaît aujourd’hui! Donc allez-y expérimentez différentes combinaisons d’éléments!

Bibimbap - plat coréen classique

Bibimbap (bol coréen de riz, boeuf, légumes et oeuf) – Hop dans le wok!

Christina Potvin
Savourez ce classique de la cuisine coréenne! Le fameux bibimbap est tellement savoureux et est parfait si vous avez beaucoup de légumes à utiliser pour vider votre réfrigérateur!
5 de 1 vote
Partager sur Facebook
Temps de préparation 45 min
Temps de cuisson 30 min
Temps total 1 h 15 min
Type de plat Plat principal
Cuisine coréenne
Portions 3 portions

Équipement de cuisine

Gants anti-coupures
Éplucheur à juliennes
Bol à bibimbap

Hop dans le wok fait partie du programme d’affiliation Amazon et pourrait avoir une commission sur les ventes générées par les liens ci-dessus

Ingrédients
 
 

Marinade de la viande
Sauce pour bibimbap
Les autres ingrédients
  • 340 g Riz à grains courts
  • 450 ml eau
  • 3 oeufs
  • 150 g fèves germées
  • 350 épinards chinois
  • 1 petit zucchini
  • 1 petit concombre anglais
  • 1 carotte moyenne
  • ½ poivron rouge
  • 3 champignons moyens shiitake séchés ou frais
  • 2-3 gousses d'ail hachées finement
  • Huile de sésame
  • sel
  • Huile végétale pour sauter les légumes
Accompagnements

Préparation
 

  • Couper la viande en lanières très très minces, puis mélanger avec tous les ingrédients de la marinade. Mettre au frigo le temps de préparer le reste.
  • Pour la sauce, peler la pomme puis la mettre dans un petit robot culinaire avec le reste des ingrédients. Bien broyer, puis garder ensuite au frigo le temps de préparer la suite.

Fèves germées

  • Faire bouillir pendant 5 minutes. Égoutter, puis mettre 1/2 c. à thé d'huile de sésame, 1/4 c. à thé d'ail hachée et une pincée de sel.

Épinards

  • Couper la base du pied (la partie avec la racine rose), puis les faire bouillir dans l'eau environ 1 minute. Au bout d'une minute, retirer la casserole et faire couler de l'eau froide pour arrêter la cuisson et refroidir les épinards. Un fois refroidits, en faire une boule et presser l'eau. Couper la boule en 4 et défaire les morceaux dans un bol. Ajouter 1/2 c. à thé d'huile de sésame, 1/4 c. à thé d'ail hachée et une pincée de sel.

Zucchini

  • Couper un petit zucchini en tranches de 3mm, puis couper les tranches en petites languettes de 3mm. Mettre dans un bol et mélanger 1/4 c. à thé de sel. Après 15 minutes, vider le petit surplus d'eau accumulé dans le bol et ajouter 1/2 c. à thé d'huile de sésame et 1/2 c. à thé d'ail hachée. Faire revenir dans un poêlon jusqu'à ce que ce soit tendre, et garder de côté.

Concombre

  • Couper le concombre une fois au milieu sur la longueur, puis couper ensuite des tranches d'environ 3mm d'épaisseur. Mettre dans un bol et mélanger 1/4 c. à thé de sel. Après 15 minutes, vider le petit surplus d'eau accumulé dans le bol et ajouter 1/2 c. à thé d'huile de sésame et 1/2 c. à thé d'ail hachée. Faire revenir dans un poêlon jusqu'à ce que ce soit tendre, et garder de côté.

Champignons shiitake

  • On peut y aller avec des champignons frais ou des champignons séchés qu'on doit réhydrater quelques heures à l'avance. Couper en juliennes. Ajouter 1/2 c. à thé d'huile de sésame, 1/4 c. à thé d'ail hachée et une pincée de sel. Faire revenir avec un peu d'huile dans la poêle, entre 1 à 2 minutes. Mettre de côté.

Poivrons

  • Couper un demi poivron rouge en juliennes. Faire revenir avec un peu d'huile dans le poêlon, cuire environ 30 secondes, puis mettre dans un bol. Ajouter un filet d'huile de sésame et une pincée de sel au goût.

Carotte

  • Peler la carotte puis faire de petites juliennes (j'utilise l'outil de marque Kiwi pour les juliennes). Faire revenir les juliennes de carotte dans un poêlon avec un peu d'huile. Mettre dans un bol. Ajouter un filet d'huile de sésame et une pincée de sel au goût.

Montage du bol

  • Dans un bol fait spécialement pour les bibimbaps, ou n'importe quel autre bol pouvant aller sur une flame directe, recouvrir le fond avec de l'huile de sésame et bien badigeonner les côtés. Étendre le riz (cuit) dans le fond du bol. Mettre toutes les garnitures sur le dessus du riz, en les gardant en sections séparées et en alternant les couleurs. Mettre la viande crue au centre *, et mettre un jaune d'oeuf sur le dessus. Faire chauffer le bol et laisser crépiter jusqu'à ce que le riz soit bien grillé au fond. Remuer la viande et l'oeuf avec le reste des ingrédients. Verser la quantité désiré de sauce préparée au début de la recette. Ajouter de l'huile de sésame au goût. Servir avec du kimchi si vous en avez.

Video

Notes

Note 1: Si vous ne tolérez pas bien le piquant, commencez avec 1 c. à table de pâte de piment, puis ajuster au besoin.
Note 2: Pour la viande crue, c’est parce que nous faisons la version  »dolsot » du bibimbap, qui est servit dans un bol en pierre donc les aliments continuent de cuire dedans. Si vous n’avez pas de bol en pierre, Vous pouvez tout simplement cuire la viande selon vos goûts avant de l’ajouter au bol et faire un oeuf miroir qu’on dépose sur le dessus. À noter que vous pouvez aussi servir ce plat avec la protéine de votre choix.
Keyword Épicé, gochujang
Vous avez essayé cette recette?Laissez-nous savoir comment c’était!


Vous aimeriez connaître les recettes à venir avant tout le monde? Abonnez-vous sur notre Patreon 😀

L’attribut alt de cette image est vide, son nom de fichier est Patreon-2-1024x473.jpg.

Abonnez-vous à notre page Facebook

Rejoignez notre groupe Facebook

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube

Abonnez-vous à notre page Instagram